Sophrologie en prison!

Février 2019. C’est la première séance avec les détenus de la maison d’arrêt d’Aix – Luynes…

Trois impressions fortes :

  1. l’espace sécurisé et cloisonné, il me faut passer 7 portes cadenassées  pour accéder à la salle de pratique ;
  2. les détenus sont des personnes comme nous tous, et je ne veux pas savoir ce qu’ils ont fait pour garder l’alliance sophrologique ;
  3. les agents de sécurité sont jeunes et semblent assez détendus – j’apprécie.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close